ESQUISSE

Publié le par Guilhem

Je vous ai parlé d' ESQUISSE dans mon précédent article consacré au génial Franquin qui nous manque tant.
 
Voici la petite histoire de ce fanzine éphémère, mais qui reste pour tous ceux qui y ont participé un grand souvenir.
 
Cela faisait quelques années que nous animions avec Christophe une feuille de chou nommée ESQUISS (sans le E à la fin), maquettée aux ciseaux et la colle UHU stick, photocopiée à une cinquantaine d' exemplaires vendue auprès de nos proches et dans quelques festivals locaux.
Christophe réussit à décrocher en 1989 une bourse DEFI JEUNE pour nous aider à passer à la vitesse supérieure.
Forts de ce premier succès, la CAISSE D' EPARGNE de Rodez accepta de nous sponsoriser également.
Nous avions alors un budget conséquent qui nous permettait d' envisager un tirage Offset pour les pages intérieures, et une impression quadrichromie pour le 1er et le quatrième de couv.
Christophe étant à l' origine de ce budget miraculeux, et étant déjà un des auteurs les plus murs de l' équipe, c' est évidemment à lui que revint la tache de fournir une couv couleur, accompagnée d' un récit complet de 3 pages, où le style Christophe BEC s' affirmait déjà de manière évidente.


Pour ma part je réalisais sans le savoir les pages qui retiendront l' attention des éditions Dupuis.
En voici un extrait, décortiqué et corrigé par l' oeil expert de Philippe VANDOOREN, directeur éditorial de Dupuis à ce moment là.
Ses conseils furent capitaux par la suite, mais c' est une autre histoire.


Nous ne pouvions pas remplir ce futur magazine à deux.
Il nous fallait donc une équipe.
Celle-ci fut rapidement composée.
 
Nous venions de rencontrer un jeune homme de notre région, Patrick Lacan,qui faisait lui aussi de la BD (chose rare !), au très bon festival de Marvejols qui n' existe hélas plus.
Entre-nous le courant était immédiatement passé, et il accepta tout de suite de se joindre à nous.
Pour ce premier numéro il nous livra une histoire sombre qui trahissait déjà le regard acide qu' il porte sur notre monde.
Aujourd' hui Patrick dessine toujours.
Il a sorti un album aux édition "LA BOITE A BULLES" récemment, et collabore  à la revue "PSIKOPAT".
http://patlacan.over-blog.com/


 
Nous avions également fait un Stage BD à lannion, en Bretagne, où nous avions  sympathisé avec deux jeunes auteurs bourrés de talent !
 
Le premier était Yannick DUROU, notre machoire s' était décrochée à la découverte du travail de ce vieux routier de 26 ans !
Nous ne le connaissions pas, pourtant c' était déja l' un des jeunes auteurs les plus prometteurs de sa génération.
Il participait à quelques fanzines très en vue dont le fameux BEAUTY PALACE, et était très apprécié.
Et à juste titre !
Son dessin était d' une personnalité , d' une lisibilé, d' une maturité, et d' une élégance rares.
Le moindre petit détail, le plus petit brin d' herbe étaient empreints de sa personnalité.
Peu de dessinateurs m' ont fait cet effet,  à coup sûr ce gars là allait devenir un incontournable.
malheureusement, épuisé par plusieurs années de galère, Yannick se découragea, et lacha l' affaire.
Messieurs les éditeurs, vous avez gaché une perle, je vous le dis !
Heureusement il continue le dessin,la peinture, la sculpture, pour son propre plaisir et c' est toujours aussi génial !

 
Le second était Cyril JEGOU, le benjamin de l' équipe, 15 ans à peine, fana de comics et de fantastique, au coup de crayon déjà impressionnant pour son jeune âge.
Cyril dessine toujours, il anime plusieurs blogs.
Il a sorti son premier roman récemment.
link

 
Pour le deuxième numéro qui ne se fit jamais, nous avions recruté un jeune auteur de 19 ans, très prometteur ,au festival de Colomiers.
Il s' agissait de David GARCIA, qui signait de son nom de guerre : GARK.
David poursuit aujourd' hui une brillante carrière dans l' animation.
Il est en effet le créateur des fameux "Jean-Luc et Faipassa" diffusés sur CANAL+ .
link
Ainsi que des hillarants "Avez-vous déjà vu ?" , coécrits par fabien Velhman, et produits par Alain CHABAT .
Chapeau bas, garçon!
link
Si par hasard tu passes sur ce blog, fais-moi signe, ça me ferait très plaisir !

 
Cette revue nous permit à tous de mettre un orteil dans le monde professionnel, lorsque nous fumes sélectionnés pour l' Alph-art fanzine à Angoulème en 1989.
Mon père prit un jour de congès sans solde pour pouvoir amener  l' équipe sur place,où nous bénéficiions d' un stand,pour ce qui fut notre premier Angoulême, et évidemment le plus fort et le plus inoubliable !
Du fond du coeur, merci papa !
 
 

Publié dans Anecdote

Commenter cet article

pouillard Marc 28/01/2017 18:53

J'ai acheté Esquiss dans ces années là je dois avoir encore un N° et j'ai un participé à Falatoff à l'époque ..Avec 2 copains dissipateur j'ai publié fun petit magazine de dessin d'humour qui s'intitulé ..
" Quelques beaux dessin pas chers " mais qui s'en souvient ? Marc Pouillard

cyborg 07 12/12/2009 13:31


Un numéro 2 d'Esquiss avant 2050 ? Je suis partant (haha). Je t'ai mis en lien, et j'attends de me procurer ta série avant de faire un petit article dessus. A plus tard.


Guilhem 12/12/2009 13:34


Chiche ! ^^